Vaut-il le coup d’acheter ses pneus aux États-unis

Back to the list
pneus aux états-unis
Vaut-il la peine d’acheter ses pneus aux États-Unis?

Magasiner des pneus d’hiver et comparer les différentes offres disponibles peut s’avérer une entreprise de longue haleine. Pour cette raison, de plus en plus de consommateurs se tournent vers l’achat en ligne pour trouver leurs pneus pour la saison froide. Et avec raison! En plus de faire économiser du temps, acheter sur une boutique virtuelle fait souvent économiser de l’argent. Soit en moyenne 15 % du prix total, en 2011, si on compare aux achats en boutique, selon La Presse[i].

Cependant, la décision d’acheter d’une boutique canadienne, américaine ou québécoise peut également être difficile à prendre. En effet, un simple survol sur le Web montre des écarts plus ou moins importants entre les prix d’un côté ou de l’autre de la frontière. L’association pour la protection des automobilistes (APA) a, à cet effet, publié le résultat d’une enquête comparative, en 2011[ii]. La conclusion était alors que « dans la plupart des cas, ça ne vaut pas la peine de faire livrer les pneus des États-Unis ». La difficulté à estimer le coût total, la validité de la garantie et la qualité du service à la clientèle sont des éléments importants qui font souvent défaut lorsqu’on achète des pneus sur une boutique virtuelle américaine.

 

 

Des frais cachés importants

Lorsqu’on achète des pneus d’une boutique américaine, il est difficile d’estimer le coût total réel de l’achat, puisqu’il faut ajouter divers frais au montant des pneus :

  • Les frais de courtage (entre 20$ et 50$); 
  • Les frais de dédouanement; 
  • Les frais d’importation; 
  • Le rajustement du prix en fonction du taux de change en vigueur le jour de l’achat (transférer le montant en $ US vers CA $)

 

Il faut aussi ajouter les frais de transport. Ceux-ci peuvent augmenter considérablement le prix des pneus :

  • Les frais encourus tiennent compte du chargement à l’entrepôt de la compagnie et se terminent à votre porte (un montant variant entre 100 $ et 150 $ est réaliste. 

 

En outre, il ne faut pas oublier que les délais de livraison en provenance des États-Unis peuvent être longs.

Bien sûr, il faut calculer également :

  • la TPS, la TVQ et le droit spécifique sur les pneus neufs [iii] (qui équivaut à 3 $/pneu au Québec)

 

La garantie et le service après-vente

En cas de pépin, il est coûteux de faire valoir sa garantie… Si elle est valide!

  • En effet, il est possible que la garantie d’un produit acheté aux États-Unis ne soit pas valide au Canada. Il faut alors prendre une autre garantie pour couvrir d’éventuels défauts, pépins ou problèmes;
  • Lorsque la garantie est valide, le propriétaire des pneus doit s’acquitter des frais de transport jusqu’à l’endroit où la requête sera examinée. Il se peut que le propriétaire de pneus américain doive également payer les frais de transport du retour.

Il est également difficile de juger de la qualité du service après-vente et du service à la clientèle d’une compagnie étrangère. Pour cela :

  • Avant d’acheter des pneus d’un pays étranger, il faut s’informer des dispositions en cas d’erreur de commande ou de défectuosité du produit, et demander qui est responsable d’assumer les frais de transport le cas échéant.

278064_edit-900

Les avantages du marché local

Cette liste, non exhaustive, montre qu’il faut être prudent lorsqu’on compare les prix des pneus neufs sur le Web. De plus, on remarque deux points qui sont trop souvent oubliés lors de séances de magasinage virtuel : la confiance du consommateur envers la compagnie qui vend le produit et la qualité du service à la clientèle. Acheter ses pneus d’hiver auprès d’une compagnie québécoise, dans ce contexte, est avantageux pour le client. En effet :

  • La différence de prix entre les pneus achetés d’une boutique virtuelle américaine et ceux achetés dans une boutique virtuelle québécoise est négligeable, si on tient compte des points mentionnés plus haut;
  • Le prix affiché au Québec est le prix total de vente, il ne reste que les taxes à ajouter;
  • La plupart des grandes marques de pneus offrent de généreux rabais postaux (pouvant aller jusqu’à 100 $) à l’achat de quatre pneus neufs.

 

Sans oublier qu’acheter ses pneus au Québec, c’est aussi :

  • Un service à la clientèle et des produits adaptés aux besoins et à la réalité du consommateur québécois et à la météo du Québec;
  • La tranquillité d’esprit lorsqu’il s’agit de faire honorer la garantie du manufacturier
  • La rapidité du service en cas de pépin, de problème;
  • La possibilité d’effectuer l’achat, l’installation, l’entretien, l’entreposage, etc., et d’obtenir le service après-vente à un seul et même endroit.

 

Acheter ses pneus d’hiver auprès d’une compagnie québécoise, dans ce contexte, est avantageux pour le client.

Donc, acheter ses pneus en ligne est avantageux, oui. Mais attention aux frais cachés sur les sites américains! En fait, la différence de prix entre les pneus canadiens et les pneus américains est mince, et les problèmes liés au service après-vente et à la garantie sont réels. Acheter ses pneus au Québec reste encore la meilleure solution. En plus d’être gagnant au point de vue du service après-vente et de la confiance envers l’entreprise, vous encouragez l’économie locale, ce qui vous sera profitable également. Bon magasinage!

 change tire saudi arabia GIF



[i] http://auto.lapresse.ca/conseils/consommation/201111/09/01-4466033-pneus-dhiver-en-vogue-lachat-en-ligne.php [consulté le 2013/08/22]
[ii] http://www.apa.ca/readarticle_fr.asp?id=513 [consulté le 2013/08/22]
[iii] http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/taxes/autres-taxes/pneus_neufs.aspx [consulté le 2013/08/22]

Un commentaire sur “Vaut-il le coup d’acheter ses pneus aux États-unis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *