Le pneu : cet inconnu que vous devez comprendre

Back to the list

 clicktire_pneus

Quel est le meilleur moment pour changer ses pneus et comment comprendre leur usure ?

Le printemps est à nos portes : les routes se dégageront et les véhicules circuleront bientôt sur l’asphalte mouillé.
Nous savons qu’il est légal de changer ses pneus le 15 mars, mais est-ce sécuritaire ?

 

Un Québécois aguerri affirmera que non. Même si les températures remontent tranquillement, rappelez-vous qu’il est beaucoup plus facile de rouler dans des conditions printanières sur des pneus d’hiver, que de circuler dans des circonstances hivernales sur des pneumatiques d’été.

 

Pour assurer un maximum de sécurité, vous devriez changer vos pneus lorsqu’une bonne quantité de neige a fondu et que les conditions météorologiques se réchauffer pour de bon. Même si la saison printanière débute le 20 mars, l’hiver québécois n’est pas pour autant terminé. Il vous faudra donc prendre une décision réfléchie avant d’enfiler vos pneus d’été.

 

Encore bons, ces pneus ?

Le changement de pneus représente un excellent moment pour analyser l’état d’usure de vos pneus. Sont-ils toujours sécuritaires et en assez bon état pour chausser votre bolide ? Cette question se répond en quelques vérifications seulement, possibles à faire à la maison.

 

Règle générale, les pneus ont une durée de vie d’environ 10 ans et approximativement 6 ans d’entreposage. Malgré cette règle universelle, l’entretien de vos pneus, l’état de la route sur laquelle vous roulez ainsi que vos habitudes de conduites deviennent trois facteurs cruciaux lorsque vient le temps de vous questionner sur la durée de vie de vos pneumatiques.

 

 

1. Entretien des pneus


Le secret pour garder vos pneus en bon état est d’abord de les vérifier tous les mois. Le pneu s’use-t-il plus sur les côtés ou encore seulement au centre ? Si vous répondez oui à l’une des deux dernières questions, vos pneus sont mal gonflés. Selon Transport Canada, environ 70 % des véhicules au Canada ont au minimum un pneu trop gonflé ou sous-gonflé d’au moins 10 %. Avec une pression adéquate, vos pneus dureront plus longtemps.

 

Pour connaître la pression idéale de vos pneumatiques, consultez leur fiche d’information. Vérifiez la pression de vos pneus mensuellement à l’aide d’un manomètre. Même si des manomètres libre-service sont à votre disposition dans la plupart des stations-service, plusieurs professionnels recommandent l’achat d’un manomètre pour plus de précision.

 

2. Condition de la route


Les conditions routières sur lesquelles vous circulez en disent long sur l’usure de vos pneus. Vous roulez souvent sur une route cahoteuse, ou encore vos pneus sont exposés à un brusque changement de température ? Ce sont des facteurs à surveiller pour leur usure.

 

Un pneu neuf arborera une semelle d’une profondeur de 10/32 jusqu’à 13/32 pouces. Vous devez savoir qu’un pneu s’use de 4/32 pouces lorsque vous roulez en été et 3/32 pouces en hiver. Au Québec, un pneu est illégal lorsque sa gomme a une profondeur inférieure à 2/32 pouces. À moins de conduire très peu, un pneu de 5/32 pouces et moins ne sera pas efficace toute une saison.

 

Si vos pneus sont déjà très usés en début de saison, prenez en considération qu’ils useront davantage pendant l’été et qu’ils seront beaucoup moins efficaces sur la chaussée mouillée. Prudence !

 

3. Habitude de conduite


Les pneus durent environ 30 000 kilomètres. Si vous circulez sur une grande distance régulièrement, vos pneus s’useront plus rapidement qu’un conducteur qui n’utilise sa voiture qu’à de rares occasions.

 

Les professionnels recommandent aussi de permuter vos pneus tous les 5000 à 8000 kilomètres. Ce changement permet que vos pneus s’usent normalement et que vous puissiez repérer du même coup les usures et anomalies.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *